Lerné

Récemment intégré à l’aire d’appellation Chinon, notre vigne de Lerné est située en flanc de coteau, exposée plein sud. Elle profite d’un ensoleillement intense, produisant ainsi un vin puissant et solaire.

Cette parcelle d’un hectare est composée de deux natures de sols différentes.

En haut de coteau, des argiles lourdes, jaune orangé, mélangées à un sable grossier et de nombreux silex et cailloux calcaires en surface.

En bas de coteau, une terre beaucoup moins argileuse, avec un mélange de sables et de limons et peu de granulats grossiers.

Chinon

Situé sur le coteau au nord de la Forteresse Royale de Chinon, les vignes du Champ du Pin ont été plantées entre 1943-1944, et aucun cep n’a été replanté depuis. Ce qui en fait aujourd’hui l’une des vignes les plus anciennes encore productive en AOC Chinon. Elle fête cette année ses 75 ans.

Posé sur un sous-sol de craie du Turonien que l’on appelle Tuffeau, le Champ du Pin profite d’une couche de cailloux calcaires et de silex en surface pour emmagasiner la chaleur la journée et la restituer durant la nuit.

Peu importe le temps, cette vigne s’adaptera toujours aux conditions climatiques de l’année grâce à la profondeur de ses racines.

Marçay

Cultivée depuis plus de 200 ans aux abords du Château de Marçay, la vigne tient une place majeure dans l’Histoire du village.

Idéalement orientées nord-sud, les vignes de Marçay sont plantées sur un terroir unique. Sous les 30 cm de terre argilo-calcaire, un tuffeau très blanc et friable permet à la vigne de trouver en profondeur l’eau ainsi que tous les éléments nécessaires à sa bonne nutrition.

Les 6 hectares de vignes de Marçay bénéficient également d’un microclimat unique. Situé entre le plateau du Haut Poitou au sud et la Loire et la Vienne au nord, Marçay est protégé naturellement par les reliefs qui l’entourent. Seuls vignerons présents sur ce Terroir, Pascal et Mathieu Avril en ont fait leur terrain de prédilection. Mêlant observation de la Biodiversité, travail minutieux de la vigne en fonction de ses besoins, réalisant des essais de nouvelles techniques culturales telles la culture maraîchère et la traction animale dans la vigne, c’est avec grand plaisir et une certaine fierté que nous aimons montrer aux curieux les qualités et la beauté du Terroir de Marçay.

1980

Après une jeunesse parisienne, Pascal Avril décide de s’installer à Marçay, terre natale de ces ancêtres. Détenteur d’un diplôme d’éleveur ovin, il devient conseiller-expert auprès des éleveurs de la région. Durant cette même période, son oncle alors vigneron à Marçay, lui transmet son amour de la vigne.

1995

Abandon définitif des insecticides et herbicides. Pascal comprend qu’il ne faut pas combattre les ravageurs et les maladies mais plutôt favoriser la Biodiversité pour limiter les attaques. L’observation montrera rapidement une augmentation de la Faune et de la Flore accompagnée d’une diminution des ravageurs et des maladies de la Vigne.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération